Accueil » Actualité » 1e édition du Projet le livre et la lecture, contons Orléakou : Le CEG Zongo de Parakou remporte le premier prix (Huit collèges primés ,La ville de Parakou et d’Orléans ont gagné le pari de l’initiative)

1e édition du Projet le livre et la lecture, contons Orléakou : Le CEG Zongo de Parakou remporte le premier prix (Huit collèges primés ,La ville de Parakou et d’Orléans ont gagné le pari de l’initiative)

La ville de Parakou était sous les feux des projecteurs culturels. Elle a célébré avec la ville sœur d’Orléans en collaboration avec l’association socioculturelle Iminrio, la Journée mondiale du conte. Ceci, par le truchement du projet le livre et la lecture, contons Orléakou. Cadre choisi, la salle des fêtes de la mairie de Parakou. C’était ce mercredi 20 mars 2019 en présence de la délégation orléanaise conduite par Martine Grivot, adjointe au maire d’Orléans, des autorités de la ville de Parakou, des acteurs en charge de l’éducation et de la culture et des élèves des différents établissements de la ville venus massivement pour soutenir leurs collèges en lice.

Mme Martine GRIVOT (au centre) ,adjointe au maire d’Orléans avec sa délégation

La ville de Parakou et celle d’Orléans ne sont pas restées en marge de la Journée mondiale du conte. Ces deux villes sœurs, en collaboration avec l’association socioculturelle Iminrio ont commémoré l’événement à travers une initiative dénommée  »Projet le livre et la lecture, contons Orléakou ». Elle est couplée avec la finale du concours des meilleurs bibliothèques. Un projet mis en œuvre pour célébrer les 25 ans du partenariat Parakou-Orléans. Pour cette première édition, l’événement a connu la présence d’une délégation orléanaise conduite par Martine Grivot, adjointe au maire d’Orléans, en visite de travail et d’amitié à Parakou dans le cadre de la coopération décentralisée entre les deux villes. Ont également pris part à cette fête culturelle, les responsables des collèges publics et privés de Parakou, les bibliothécaires et les apprenants des huit établissements de la ville de Parakou ayant concouru. L’initiative vise à jauger et améliorer le degré d’imagination des apprenants et leur capacité à produire et à mettre en scène des contes écrits par des élèves eux-mêmes. Devant un public enthousiasmé et euphorisé, les collèges en lice se sont succédés sur scène en présentant chacun en ce qui le concerne, un tableau artistique fait de contes. Dans son allocution, Koudoussou Laourou, Directeur de l’association socioculturelle Iminro a fait savoir que ce projet a permis de mettre en œuvre une série d’activités comme des sessions de formations aux bibliothécaires, l’animation des bibliothèques, l’édition d’un recueil de contes avec à la clé, la mise à disposition des livres aux bibliothèques scolaires de Parakou.

Photo de famille à la fin de la compétition

Le représentant du maire de Parakou, Fidèle Sinangourigui a pour sa part remercié tous les acteurs impliqués dans ce projet qui renforce le partenariat Parakou-Orléans, tout en invitant les initiateurs à le pérenniser. La délégation de la métropole d’Orléans a dit toute sa joie quant à la qualité des prestations et la réussite de la première édition. <<La délégation d’Orléans est très heureuse de découvrir ces contes, et de passer ce moment exceptionnel. La coopération décentralisée entre Parakou et Orléans est une belle histoire d’amitié>>, a laissé entendre Martine Grivot, adjointe au maire d’Orléans. Et de rassurer. <<Les bibliothécaires font partie de ce gros projet. Nous allons dire à Orléans, tout ce que nous avons vu avec vous>>. Les différentes allocutions ont laissé place à la délibération du jury composé de trois membres. Tous les établissements concurrents ont été distingués par ordre de mérite. Ils ont reçu des enveloppes financières et des livres. Le CEG Zongo, le CSP Roger Lafia et le CEG Guèma sont respectivement les trois meilleurs établissements en tête de peloton. Ils ont reçu respectivement une enveloppe financière de 500 mille francs (plus un trophée), 350 mille francs et 300 mille francs. Au total, 2 millions de FCFA ont été distribués aux huit collèges participants.
Faut-il également le notifier, les meilleurs contes sélectionnés seront édités et mis en recueil. Il s’agit des trois meilleurs établissements (le CEG Zongo, Albarika, et l’Ecole de formation médico-sociale) qui ont pu convaincre le jury à travers leurs textes. Aussi, tous les élèves conteurs sont repartis chacun avec une attestation de participation. Le rendez-vous est pris pour la deuxième édition.

Darius CHABI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

© Copyright 2017 Journal Bénin Actualité. Tous Droits Réservés.