Bénin/insolite à Parakou: d’étranges déflagrations sèment la panique au sein des populations

Les populations de Boundarou, un quartier situé dans le premier arrondissement de la commune de Parakou ont vécu un après-midi bien mouvementé hier dimanche 14 octobre 2018. En effet, D’énormes déflagrations d’origine inconnue les ont plongés dans une peur bleue dont ils ont toujours du mal à sortir. Il sonnait environ 19heures lorsque, en provenance d’on ne sait où, retentit une première détonation assimilable selon les témoignages recueillis sur place, à l’explosion d’une bombe. « On se croirait dans une zone qui venait de subir une frappe militaire… » nous confiait l’un des habitants complètement secoué par la frayeur. Il s’en serait suivi une violente secousse du sol, des habitations et de tout ce qui les entourait. L’onde de choc se serait fait sentir dans deux quartiers mitoyens à savoir dépôt et kpébié. Pris de panique, les habitants des dits quartiers ont pris leurs jambes à leur cou ; qui abandonnant la pâte chaude sur le feu, qui détalant des mosquées à grandes enjambées toujours selon les nombreux témoignages presque à l’identique recueillis dans les dits quartiers. Les populations en étaient à se poser des questions sur ce qui se passait lorsque trente minutes plus tard, une deuxième déflagration d’une violence inouïe vint stopper net les différentes spéculations et provoqua à nouveau une débandade généralisée. Le même phénomène de secousse de la terre et de tout ce qu’elle soutenait sur des kilomètres à la ronde s’est fait à nouveau observé créant ainsi un climat hautement anxiogène au sein des populations qui ne comprenaient toujours pas ce qui leur arrivait. Pendant que d’aucuns supposaient qu’il s’agissait d’un tremblement de terre, d’autres l’interprétaient comme une manifestation de la colère des dieux contre certains agissements des riverains. Pour les spécialistes des questions sismiques interrogés par notre rédaction, la commune de Parakou ne se trouve pas dans une zone à risque et donc, les chances d’observer un tremblement de terre dans ces quartiers sont quasi nulles. Aucune manœuvre militaire n’a non plus été signalée ni observée dans ladite zone. C’est dire donc que jusqu’à cette heure-ci, le mystère demeure entier à propos de ce phénomène survenue hier dans la cité des koburus.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

© Copyright 2017 Journal Bénin Actualité. Tous Droits Réservés.