Accueil » Actualité » Reprise des opérations de lotissement à Parakou : Charles TOKO implique les élèves dans la sensibilisation de leurs parents

Reprise des opérations de lotissement à Parakou : Charles TOKO implique les élèves dans la sensibilisation de leurs parents

La première autorité de la ville de Parakou était très tôt dans la matinée de ce mardi 19 février au contact des élèves du lycée Mathieu Bouké de la ville. L’objectif de sa descente était d’associer ces derniers à la campagne de sensibilisation démarré depuis quelques semaines à l’endroit de certains acquéreurs de parcelles de la ville pour leur contribution à la réussite de l’opération de lotissement en cours dans le 1er arrondissement de la ville.

Le message dont les apprenants doivent être des relais auprès de leurs parents est simple : dire à leurs parents d’apporter les papiers de leurs parcelles à la mairie pour les vérifications éventuelles afin de faciliter la tâche au cabinet en charge des travaux de lotissement dans les zones concernées. Ces opérations avaient en effet été récemment relancée par la mairie après leur suspension suite à la grande pagaille qui les caractérisait autrefois. Mais il a été établi une absence de coopération de la part des présumés propriétaires. Sur une prévision de 2500 attendus à Kperou Guera par exemple, seulement 630 se sont manifestés après 4 semaines de séjour du cabinet. Cette idée originale propre au maire Charles TOKO semble promettre de faire mouche car La mobilisation était très forte aussi bien dans le rang des apprenants que des enseignants et des membres de l’administration. Très enthousiasmés par la visite du Maire et de sa délégation, les élèves ont pris l’engagement de porter le message à leurs géniteurs. La veille le lundi, l’autorité était au CEG Albarika pour le même exercice. Il faut préciser que la relance des lotissements réalisés par le cabinet ETPB a été faite le 15 janvier dernier. Les techniciens opèrent actuellement au quartier Kperou Guèra et cibleront très bientôt d’autres quartiers de la ville. Il urge donc que les derniers retardataires se rapproche le plus vite possible soit au bureau d’informations sis en face de la mairie pour poser toutes les préoccupations, soit directement sur le terrain avec les documents justificatifs nécessaires afin de faciliter la sécurisation de leur bien. Plusieurs numéros sont également mis à leur disposition pour tout besoin en information. Il s’agit du : 91839888/99533005/91839887/99533006.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

© Copyright 2017 Journal Bénin Actualité. Tous Droits Réservés.