Mairie de Parakou/deuxième session ordinaire au titre de l’année 2020 : voici les grandes résolutions

Les membres du conseil municipal de Parakou se sont réunis ce jeudi 25 juin 2020 à la salle des fêtes de la Mairie. C’est à la faveur de la deuxième session ordinaire au titre de l’année en cours, la première pour la nouvelle équipe que dirige Aboubakar YAYA pour le compte de la quatrième mandature de la décentralisation. Les conseillers ont échangé au total autour de sept points en présence des populations curieuses qui ont suivi les travaux de cette assise.

Alassane ADAMOU

<< Je me réjouis de votre présence à cette toute première session du conseil municipal issu des élections du 17 Mai 2020>>. Ce sont les premiers mots en guise d’ouverture du Maire Aboubakar YAYA pour cette session municipale de la troisième ville à statut particulier du Bénin ce jeudi. Après la phase protocolaire, place aux échanges au cours desquels les 33 conseillers présents ou représentés se sont prononcés dans un esprit de courtoisie sur chacun des points à l’ordre du jour introduit par le Maire. A l’unanimité, les conseillers ont adopté le compte administratif, gestion 2019 avant d’autoriser l’affectation du résultat net d’exercice de la gestion 2019. Ils ont par la suite adopté le point d’exécution du budget pour le compte du premier et du deuxième trimestre de 2020. Le toilettage du règlement intérieur de la mairie de Parakou qui figurait parmi les points à l’ordre du jour n’a pu être évacué. Il a été donc mis sur pieds d’une commission ad hoc composée de sept membres provenant de toutes les sensibilités politiques du conseil. Elle a pour mission d’examiner en profondeur le document existant et de faire des propositions dans le but de l’améliorer. Cette commission qui dispose de dix jours pour rendre les résultats de son travail doit aussi se pencher sur le processus d’élections des commissions permanentes et de la désignation de leurs rapporteurs.

Le point relatif à la fermeture du bureau de la commune de Parakou à Cotonou qui a fait objet d’un long débat entre les conseillers a accouché de plusieurs idées. Si pour certains conseillers, cette représentation doit être fermée en raison de son improductivité supposée, pour d’autre, il faudra la conserver tout en revoyant son mode de fonctionnement afin d’amoindrir la charge financière qu’il engendre pour la municipalité. Dans tous les cas, le sujet fera à nouveau partie des points à l’ordre du jour de la prochaine session municipale ; a annoncé le maire Aboubakar YAYA

L’état défectueux de certaines routes dans la ville et d’autres sujets ont meublé les divers.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*